Top nav

Retourner
RH & culture

Les cinq langages d’appréciation dans le milieu du travail

Par Silke
07 mars 2022

Il ressort d’une étude que de bonnes relations de travail sont un facteur déterminant pour la satisfaction et le bonheur au travail. La valorisation joue un rôle important en la matière.  

Mais chacun vit la valorisation autrement. L’un apprécie par exemple un compliment, tandis que l’autre se sent surtout valorisé lorsqu’il reçoit davantage de responsabilités ou a la chance d’être promu. 

Selon le thérapeute américain Gary Chapman, auteur de « Les cinq langages d’appréciation dans le milieu du travail », il faut communiquer la valorisation et la reconnaissance de la bonne manière pour avoir une vraie influence sur la satisfaction au travail. Nous nous faisons un plaisir de vous expliquer ces cinq langages. 

Les organisations qui investissent largement dans la valorisation ont une rotation du personnel 31% moins élevée.
E‑book

Pourquoi investir dans la satisfaction au travail

Toute entreprise doit sans cesse investir dans le bonheur au travail. Pour un meilleur fonctionnement des équipes, pour stimuler la productivité et l’innovation, et surtout pour lasanté (mentale) de ses travailleurs. Découvrez le pouvoir du bonheur au travail, y compris ce que vous pouvez tous améliorer – et ce que vous gagnez dans le processus.
Découvrez notre E-book

1. Temps et attention

Pour certains, rien ne surpasse les interactions personnelles. Avoir l’attention de votre interlocuteur quand vous racontez une histoire personnelle, poser des questions témoignant de son intérêt telles que « comment va la petite famille ? », une conversation intéressée à la machine à café, une petite promenade pendant la pause de midi, se rendre ensemble à une formation ou un séminaire : voici quelques exemples de petites actions permettant d’atteindre l’objectif visé.

2. Paroles positives

Des paroles positives améliorent la confiance mutuelle et permettent de développer les points forts d’une personne. Si ce langage a votre préférence, vous n’éprouvez aucun mal à faire des compliments. Votre défi consiste à faire ces compliments de manière très spécifique.

Vous voulez maîtriser l’art de faire des compliments ? Vous saurez tout en lisant nos articles de blog Donner des compliments, comment le faire de manière originale ? et Comment valoriser vos employés ? Voici nos six conseils pratiques.

3. Aide & soutien

Certains collaborateurs (et dirigeants) veulent surtout « faire quelque chose » : aider autrui. Assurez-vous, en tant que dirigeant, à aussi demander comment votre collaborateur aimerait que vous l’aidiez.

Conseil : posez-vous ces questions : « à quelle fréquence dois-je m’assurer que les gens s’aident mutuellement ? » et « Que faire pour faciliter le travail ? »

4. Contact physique

Ce langage dépend évidemment surtout de la culture au sein de votre organisation. Tout le monde n’apprécie pas un contact, et différentes cultures n’ont pas la même approche à ce niveau. Si vous savez que c’est approprié, une poignée de main (ou un salut du coude), un high five ou une tape dans le dos est une bonne option. Si un collaborateur a subi une perte, une étreinte est envisageable si vous avez une bonne relation avec cette personne, déclare Gary Chapman.

5. Cadeaux

Investir dans une relation de travail peut également se faire par un cadeau. Tout le monde aime recevoir une surprise. Les collaborateurs qui préfèrent ce langage apprécient énormément les cadeaux personnalisés.

Mais nous avons tous déjà reçu une chose dont nous n’allons pas nous servir. Vous ne voulez pas faire le difficile et ne dites donc rien. Sur le lieu de travail, un cadeau mal choisi peut avoir l’effet inverse.

Dans l’étude que nous avons réalisée, nous avons demandé à 2000 collaborateurs en Belgique et aux Pays-Bas quel est pour eux le cadeau idéal pour le personnel. À peine 1 collaborateur sur 10 apprécie un cadeau physique comme une bouteille de vin ou une boîte d’amuse-bouches. Ces cadeaux sont passe-partout et disparaissent souvent dans l’armoire à provisions. Mais que veulent les collaborateurs ? Un cadeau personnalisé à des moments importants (naissance, pension, Saint-Nicolas, Noël…) qui offre une grande liberté de choix comme un chèque-cadeau pour différents magasins.

Le langage le moins valorisé

Tout comme chacun a un langage préféré, chaque individu a un langage moins prioritaire. « Il est bon d’en avoir conscience », déclarent Gary Chapman & Paul White. Si vous utilisez le mauvais langage, votre collaborateur ne se sent pas valorisé. Faites en sorte que vous puissiez en tant que dirigeant utiliser tous les langages d’appréciation ! -

Par exemple :
Votre collaborateur termine un projet ardu. Il est temps de le mettre à l’honneur lors de la concertation d’équipe avec des paroles positives et un gros bouquet de fleurs, pensez-vous peut-être. Mais qu’en est-il si ce collègue n’aime pas du tout être le centre de l’attention et si cela l’empêche de dormir des nuits entières ? Un bouquet de fleurs avec une carte de remerciement personnelle, posé sur le bureau ou livré chez lui, est alors le langage le plus approprié.

Vous remarquez qu’un collègue ne finit pas ses tâches à temps. Vous demandez à un autre collègue de l’aider. Votre collaborateur a cependant un grand sens des responsabilités, il ressent cette aide comme un échec personnel. Vous pouvez lui faire sentir que vous le valorisez vraiment dans cette situation en lui accordant du temps et de l’attention supplémentaires. Aller manger ensemble par exemple, et ce sera aussi l’occasion idéale de découvrir ce qui se passe.

D’une valorisation descendante à une culture de valorisation à 360°

Selon Gary Chapman et Paul White, la valorisation n’est pas une question de management. Il s’agit de collègues qui se valorisent mutuellement, un collaborateur qui valorise son dirigeant ou un fournisseur… La valorisation doit faire partie de la culture d’entreprise pour avoir un impact maximal. Si, en tant que dirigeant, vous valorisez vos collaborateurs, mais que les collègues ne le font pas entre eux, vous aurez encore des collaborateurs mécontents.

Envie d’en savoir plus sur la valorisation et la reconnaissance ?

En 2023, la satisfaction au travail est devenue un thème important au sein de nombreuses organisations. Des termes comme « satisfaction », « travail avec du sens » et « passion » sont omniprésents. La valorisation joue un rôle appréciable en la matière.

Faites en sorte de parler le langage de vos collaborateurs en votre qualité de dirigeant. Apprenez-en plus sur les cinq langages d’appréciation dans le milieu du travail ici.

Ou peut-être préférez-vous lire l’essence en une fois. Téléchargez votre e‑book gratuit et découvrez le pouvoir de la valorisation et de la reconnaissance, en ce compris ce que vous pouvez améliorer et ce que vous y gagnez. Vous découvrez également les différentes formes de valorisation recherchées par chaque génération.

Offrir devient agréable. Enfin.

Offrir n’a jamais été aussi agréable. Vous êtes prêt à entrer dans la nouvelle ère des cadeaux d’entreprise ?